Foyer de Charité - 97220 Trinité - Martinique

Marthe Robin

Marthe Robin est née le 13 mars 1902, dans une famille de modestes agriculteurs, à Châteauneuf-de-Galaure (petit village de la Drôme, au sud de Lyon).

A l’âge de 16 ans, elle est touchée par une maladie paralysante progressive. Pendant près de 10 ans, espoirs de guérison et rechutes désespérantes se succèdent et, en 1927, elle est totalement immobilisée, sans perspective d’avenir.

De 18 ans à sa mort en 1981, elle restera ainsi alitée dans sa chambre.

LE CHOIX DE DIEU 

Mais un jour de 1928, des prêtres de passage à la paroisse du village viennent la visiter. Elle se confesse et communie. Que se passe-t-il ce jour-là ? Marthe ne racontera jamais ce qu’elle a vécu intérieurement mais sa vie bascule.

Elle comprend que ses souffrances, vécues avec Dieu et offertes, peuvent être fécondes.

« Après des années d’angoisse, après bien des épreuves physiques et morales, j’ai osé, j’ai choisi le Christ », confie-t-elle.

Au fil des ans, au coeur de sa souffrance, Marthe fait l'expérience de l'amour et de la bonté de Dieu, bénéficiant de grâces mystiques intenses. Le rayonnement de sa vie attire à elle plus de 100.000 visiteurs de toutes origines, dont des figures de l’église et du monde intellectuel. Elle les écoute, les conseille, les réconforte et prie pour eux.

 

Marthe Robin

 

Foyer-Charite-trinite-Pere-Finet

 

La Demande du Christ

 

LES FOYERS DE LUMIÈRE, DE CHARITÉ ET D'AMOUR

A l’âge de 31 ans, elle reçoit du Christ la demande de créer une nouvelle oeuvre : les « Foyers de Lumière, de Charité et d’Amour »  qui participeront au renouvellement de l’église dans l’esprit du futur Concile Vatican II. Ils seront fondés en 1936 avec l’aide d’un prêtre, le Père Georges Finet.

Aujourd’hui, ces Foyers, communément appelés « Foyers de Charité », sont répandus dans 44 pays sur 4 continents et sont reconnus par le Conseil Pontifical pour les Laïcs.

 Ce sont des communautés de baptisés qui, sous la conduite d’un prêtre, dit le Père du Foyer, et prenant Marie pour Mère, mettent en commun leurs biens matériels, intellectuels et spirituels pour réaliser ensemble (à l’exemple des premiers chrétiens) une vie de famille selon l’esprit de l’Evangile et porter un témoignage de lumière, de charité et d’amour par leur prière, leur travail et leur vie offerte.

Pour plus d'informations vous pouvez consulter :